MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 20 Rabi al Thani 1436

Aicha Msakni : « Laissez revenir mes bébés à la maison, c’est tout ce que je veux »

Des enfants auditionnés pour apologie du terrorisme, un commerçant placé sous contrôle judiciaire pour un petit drapeau accroché à l’entrée de sa librairie, un écolier de 6 ans harcelé par ses enseignants, 5 enfants -dont un de 3 mois- injustement arrachés à leurs parents… Voilà où en est la France aujourd’hui.

Un père d’abord accusé d « islamisme radical » puis -le motif soudainement modifié- de violences sur mineurs et de maltraitance, une mère désemparée, des enfants privés de leurs parents… c’est le sort de la famille Msakni depuis un certain temps, victime d’islamophobie.

Afin de prouver l’injustice commise, la maman, Aicha, a décidé de se filmer au sein de son foyer et de dévoiler l’environnement de ses enfants au sein duquel ils vivaient, un environnement qui ne manque de rien. Aujourd’hui, tout ce qu’elle demande, c’est que justice soit faite et que ses enfants puissent enfin rentrer à la maison.


*************************************

Un enfant de 6 ans se fait kidnapper par sa famille pour une “leçon de morale”

Aux États-Unis, dans le Missouri, un enfant a été jugé trop gentil avec les étrangers par sa famille. Sa mère, sa grand-mère et sa tante ont donc demandé à un homme de 23 ans de simuler un kidnapping pour seul but de « l’éduquer ».
Le kidnapping

Âgé de 6 ans à peine, l’enfant a été gratuitement traumatisé par sa famille. En 4 heures, il subit : enlèvement, agression, presque viol et tout ce qui s’ensuit…

La police dit que lundi, l’homme est allé récupérer l’enfant lorsque celui-ci était descendu du bus scolaire qu’il empruntait habituellement. Le kidnappeur l’a emmené dans un hangar avec son pick-up. Une fois là-bas, le petit garçon était « collé au mur du hangar » et l’homme lui a dit : « Tu ne reverras jamais ta maman ! ». Et pour aller plus profondément dans l’excès, il a pointé une arme à feu sur l’enfant pour qu’il arrête de pleurer.

L’homme ne s’arrête pas là

Comme l’enfant ne cessait pas de pleurer et ne se calmait pas, l’homme a ligoté ses mains, ses pieds et lui a bandé les yeux jusqu’à son domicile. La tante est alors entrée dans la cave où il était et l’a déshabillé en le menaçant de le vendre comme « esclave sexuel ». Au bout de ces 4 heures de torture, la famille a finalement expliqué à l’enfant les raisons de leurs actes en lui faisant la morale.

Tout cela, pour lui faire comprendre qu’il ne fallait pas parler à des inconnus potentiellement dangereux. Peu de temps après, le petit a raconté la scène à ses amis qui, eux, l’ont racontée aux professeurs, qui ont prévenu la police. Les quatre personnes ont été inculpées pour enlèvement ainsi que pour abus et négligence, et sont à présent incarcérées. L’enfant est sous protection policière. Les parents quant à eux, pensent toujours qu’ils n’ont rien fait de mal et que ce n’était qu’une leçon de morale.
**********************************
Le « Love Jihad », une nouvelle manipulation politique des extrémistes hindous

Direction l’Inde aujourd’hui où la communauté musulmane, qui ne représente qu’un peu plus de 10% de la population est accusée par la communauté hindouiste (qui elle représente 80% de la population) de pratiquer un jihad un peu particulier. Là-bas on appelle ça le Love Jihad, autrement dit le Jihad de l’Amour.

Des musulmans tenteraient de séduire des jeunes femmes hindouistes pour les convertir à l’Islam. Et dans cette société indienne toujours secouée par des tensions religieuses, les plus extrémistes crient au complot.

Selon eux, il y aurait chaque mois des dizaines de femmes piégées, parfois violées. Pourtant ni la justice, ni la police ne reconnaissent ce phénomène.


******************************
Les Guignols de l’Info de canal plus sont comme à l’accoutumée, le seul média sérieux qui montre avec humour et finesse la situation de la société française.

La France post – Charlie Hebdo est une France où le Ministère de l’Intérieur pousse les français à la délation contre leur voisin pour une barbe trop longue ou un hijab. Une France où le Ministère de l’Éducation National dénonce les élèves à la gendarmerie. Une France où les agressions islamophobes et racistes explosent et où chaque jour on compte de plus en plus de départs sous prétexte “d’hijra” ou “d’alya”.

La cristallisation de la société n’a jamais été aussi bien représentée que dans ce sketch. Les français de différentes origines ou confessions se craignent ou se détestent, préfèrent vivre replier sans échanger avec l’autre. Une France bien triste qui nous avait habitués à bien mieux…

Il est certain que notre pays se portait bien mieux sans BFM TV, Facebook et Twitter… Dorénavant, les médias sont ultra-présents, font de l’audimat sur la peur. Les pages Facebook qui appellent à la haine sont de plus en plus nombreuses et les tweet racistes polluent


***********************************
Arabie saoudite: L’allégeance à un roi … en carton

L’allégeance au nouveau roi a été demandée à tout le peuple saoudien. Même les enfants ont du s’y soumettre …

Pour beaucoup de savants musulmans l’allégeance ne vaut plus pour notre époque ou peut être au mieux demandée aux ” grands ” de la société.

Mais l’allégeance devant une photo cartonnée … personne ne connaissait encore cet avis juridique.

Y aura-t-il des mises en garde contre cette innovation ou certains bénéficient-ils d’un régime d’expiation spécial ?


***********************************
Elle ose dire la vérité devant Valls et Belkacem en plein meeting PS

Comme beaucoup de musulmanes nées dans les années 60-70, elle a cru comme beaucoup en l’intégration et … en la France tout simplement.

Mais la vérité est crue à entendre et sa mère lui avait déjà dit contrairement à beaucoup d’entre nous :

” Ma mère m’a dit : ” Tu sais ma fille tu pourras faire ce que tu veux tu ne seras jamais considérée comme une française ! ” Aujourd’hui j’ai pris conscience qu’elle avait raison … “

Elle ne porte pas le voile, elle est au PS et a porté dans son école les ” valeurs de la République ” … pour rien. A leurs yeux nous restons étrangers.

A nous jeunes générations de ne pas refaire les mêmes erreurs, de ne pas fuir la vérité, de ne pas croire encore en leurs mensonges.

“Intégration”, “assimilation”, “Islam de France”, “communautarisme”, autant de mots qui ont été inventés contre nous pour mieux nous exclure, plus nous stigmatiser.

On ne va pas de “nous” et malgré les “efforts” de certains prêts à tout pour être accepter, rien n’y fait. Même les Samia Ghali, Mouloud Aounit, Azouz Begag ont été rejetés par la droite comme la gauche …

Alors il est temps de s’assumer. Nous n’avons rien à prouver, ni excuses à donner. Nous sommes une Communauté ne leur en déplaise et ils ne feront pas notre religion, nos valeurs, notre façon de vivre ou de s’habiller.

Il n’ont pas voulu de nous en “français”, ils devront nous vivre en Communauté.

Que ce soit dit et bien entendu.


***********************

Laisser un commentaire