MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 06 Rabi al Thani

Dilemme: L’enterrement au pays, un vrai casse tête! Des avancées pour les Algériens!

L’inhumation des défunts de la communauté musulmane est souvent problématique en France. La question des cimetières et des carrés musulmans est cruciale. Leur manque est considérable dans l’Hexagone. S’ajoute à cela, le respect des rites. Alors que dans les rites funéraires musulmans, le corps doit être enterré à même le sol, en France, invoquant des raisons d’hygiène, les autorités obligent à garder le cercueil au moment de la mise en terre. Un autre point concerne les délais limités des funérailles des défunts musulmans. Normalement, le mort doit bénéficier le plus rapidement possible du lavage mortuaire, de la prière, puis être enterré, mais souvent, les démarches administratives allongent ce temps de la mise en bière du défunt dans sa dernière demeure.

Le rapatriement des corps dans les pays d’origine est une alternative très prisée au sein de la communauté musulmane. Mais l’aspect financier est souvent problématique.

L’Etat tunisien prend en charge les frais de rapatriement des ressortissants tunisiens. Pour les deux autres pays du Maghreb, de plus en plus souscrivent à une assurance de leur vivant afin de limiter les frais.

Les musulmans d’origine algérienne sont confrontés aux démarches de rapatriement et aux lourds frais. C’est dans cette mesure que des membres de la diaspora algérienne ont plaidé auprès des parlementaires algériens de la nécessité de l’adoption d’une loi dite « loi de retour ». Cette loi de retour permettant la prise en charge des autorités consulaires algériennes soulageraient la communauté algérienne.

D’après Le Courrier de l’Atlas, cette loi vient tout juste d’être adoptée par l’Etat algérien. Elle concerne la prise en charge de tous les corps des ressortissants algériens à travers le monde. Après deux ans de lutte et de démarches, le comité franco-algérien à l’origine de cette démarche a obtenu gain de cause d’après le quotidien. De quoi réjouir la communauté algérienne française. Reste à avoir la confirmation par un bulletin officiel de l’Etat.
************************
Librairie La Procure : rupture de stock du Saint Coran!

A la suite des événements relatifs à Charlie Hebdo, parallèlement aux attaques envers la communauté musulmane, un mouvement d’intérêt envers l’Islam a été observé. C’est ce dont témoigne Carole Vitura, responsable du rayon Religions dans la librairie parisienne La Procure.

Invitée il y a deux jours par la radio France Culture, Carole Vitura a expliqué que la fréquentation de la librairie a diminué depuis les attaques mais que dans le même temps, l’intérêt pour le Saint Coran a augmenté. Un phénomène d’une grande ampleur puisque le Saint Coran est en rupture de stock dans cette librairie : « J’ai à peu près doublé mes ventes », a-t-elle affirmé. Cette montée en flèche des ventes de Coran est due à une curiosité pour l’Islam. C’est en ce sens qu’elle a expliqué : « On sentait que les gens avaient envie de lire le Coran, de comprendre. Dès samedi, je n’avais plus rien dans le rayon. Tout avait été vendu donc on a vraiment senti que les gens avaient besoin de s’informer ».

Quant aux clients venus acheter des exemplaires du Saint Coran, Carole Vitura explique qu’ils sont demandeurs de conseils et surtout de réponses à leurs interrogations : « Ils ne disent pas forcément quelque chose, ils veulent simplement qu’on leur conseille un Coran dans une traduction de qualité. Après, c’est vrai que certaines personnes expriment une peur c’est à dire « est ce que vraiment dans le Coran il y a une violence contre les chrétiens, contre les juifs, etc ? » C’est vrai qu’il peut y avoir cette question de certaines personnes mais pas la majorité des gens. Je pense que la majorité des gens veulent s’informer, lire le Coran par eux-mêmes parce qu’il y a une incompréhension face à cette violence de l’islamisme qui ne correspond pas à l’Islam réel, l’Islam tel que le Coran vous le porte ». Les parisiens se sont donc empressés de s’informer par eux-mêmes au sujet de l’Islam, suite aux événements ayant eu lieu dans la ville.

Ce vif intérêt pour l’Islam est inédit selon la libraire. En effet, elle explique que c’est la première fois qu’elle observe un tel phénomène « au niveau de la lecture du Coran, c’est bien la première fois ». Finalement, les attaques perpétrées en France ont eu un effet inattendu, à savoir, un intérêt croissant pour l’Islam. L’occasion donc, de se renseigner sur la Vérité voire même de l’embrasser, {c’est ainsi qu’Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut} (Sourate 74 : Verset 31).
*****************************************
La mémorisation : importance et utilisation

La mémoire est une fonction biologique permettant de se rappeler des informations passées. Pour les Hommes, elle est précieuse et primordiale.
Le savoir, une obligation en Islam.

D’après Anas Ibn Malik, le Prophète (paix et bénédiction soient sur lui) a dit :

«La recherche de la science est une obligation pour chaque musulman»

Rapporté par Ahmad Ibn Hanbal

Allah dit :

«Dis : ceux qui savent et les ignorants sont-ils égaux ?»
[Sourate 39, Verset 9]

Voilà une parfaite illustration de l’importance de la connaissance et du savoir.
La mémorisation facile et durable.

Personne ne peut garantir une mémorisation maximale sans connaître le fonctionnement de la mémoire. Aujourd’hui, nous avons à notre disposition un très grand nombre de livres qui expliquent le fonctionnement de la mémoire et il existe aussi pleins d’outils de sensibilisation sur ce même sujet, comme par exemple le cône d’apprentissage d’Edgar Dale : (cf image)
Il est divisé en deux parties : l’actif et le passif

Le passif

Après deux semaines, on a retenu 10% de ce qu’on lit, 20% de ce qu’on entend, 30% de ce qu’on voit et 50% de ce qu’on voit et entend.

L’actif

Après deux semaines, on a retenu 70% de ce qu’on dit et 90% de ce qu’on dit et fait !

L’action a une importance capitale pour la mémorisation et ce n’est pas pour autant qu’il faut délaisser le côté passif.

En jouant sur les différentes étapes de cet outil, nous augmentons notre capacité à mémoriser et à force, la mémorisation n’est plus un problème.
*****************************
Le CHIREC se désolidarise de Stéphane Résimont

Il y a quelques jours, un médecin exprimait via les réseaux sociaux, son refus catégorique de soigner « les barbus et les voilées ». Mais celui-ci ne s’attendait pas à ce que ses propos poussent l’hôpital, où il exerce son métier, à se désolidariser de lui.
Islamophobe « pour une question de sécurité et de survie »

Docteur Stéphane Résimont est un médecin ORL bruxellois qui travaille dans un centre hospitalier, le CHIREC (Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavell). Le 10 janvier 2015, un message à caractère islamophobe a été posté sur sa page Facebook. Selon lui, soigner des barbus ou des voilées pourrait s’avérer dangereux :

« J’ai pris 2 décisions. 1 : Couple barbu-voilée en consultation, désolé trop dangereux, je refuse. Ce n’est pas une question de racisme mais de sécurité, de survie. 2 : Je quitte l’Europe pour m’installer sous d’autres cieux, c’est irréversiblement pourri ici (…) Quand un homme barbu vient en consultation, je ne suis plus à l’aise. Cette semaine j’ai reçu une fille voilée de 16 ans accompagnée de son père barbu et j’ai eu peur… »

Ses paroles, totalement démunies de raison, ont malgré lui pris une ampleur considérable et incité le CHIREC à se désolidariser du docteur. Le centre déclare à travers un communiqué : « Les propos rapportés dans cet article, bien que tenus au sein de son cabinet privé, sont totalement inacceptables, et ne reflètent en aucun cas les valeurs de l’Institution. »

Rappelons que ce docteur qui agit « pour sa sécurité et pour sa survie » a été condamné le 9 mai 2011 pour assassinat, après avoir été soupçonné d’avoir tué son bébé de 10 jours victime d’un handicap, en le secouant. Il a par la suite été blanchi par la justice en novembre dernier.

Stéphane Résimont a manifesté son mécontentement face à cette décision. Pour lui, tout cela illustre « un échec et mat » contre cette fameuse liberté d’expression. Une liberté d’expression légitimant aujourd’hui des pensées haineuses, des actes répréhensibles et des paroles blasphématoires. Une liberté d’expression qui s’est transformée en alibi potentiel à chaque « débordement »… mais une liberté d’expression qui n’est pas valable pour tous.
****************************************
Journée de distribution d’exemplaires du Saint Coran en plein Paris

L’association LIS s’est fixée pour objectif de distribuer gratuitement des exemplaires du Saint Coran aux non-musulmans dans des lieux publics. Active en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Espagne, en Russie et en Ukraine, l’association LIS peut désormais compter sur une branche française.

C’est avec un grand plaisir que nous apprenons que des frères ont distribué des copies de la traduction du Coran ainsi que des roses en plein Paris. Ils étaient hier place d’Italie et dimanche 18 janvier 2015 à Gare de l’Est afin de permettre au passants de connaitre le véritable message de l’Islam.

« Ceci est un message (le Coran) pour les gens afin qu’ils soient avertis, qu’ils sachent qu’Il n’est qu’un Dieu unique, et pour que les doués d’intelligence s’exhortent. » Sourate 14 – Ibrahim (Abraham) verset 52

L’association LIS a un site internet : http://www.association-lis.com/
***************************

Laisser un commentaire