MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 05 Rabi al Thani

Connaissez-vous la mosquée de tokyo ?

Inaugurée le 12 mai 1938, en même temps qu’une école, par des immigrants tartares ayant fui la Russie après la révolution d’Octobre, la mosquée de Tokyo est construite sur l’initiative d’Abdürreşid İbrahim son premier imam, et d’Abdülhay Kurban Ali.

En 1986, la mosquée reçoit un avis de démolition en raison de graves défauts structurels. Avec le soutien de la présidence des Affaires religieuses de Turquie, la construction d’un nouveau bâtiment commence en 1998 dont l’architecte est Muharrem Hilmi Senalp. La décoration est très inspirée de l’architecture religieuse ottomane. Environ 70 artisans turcs ont travaillé sur les détails de finitions, et une considérable quantité de marbre a été importée de Turquie. La construction est achevée en 2000 pour un coût de 1,5 milliards de yen et l’inauguration a lieu le 30 juin 2001.

La mosquée de Tokyo est bâtie sur trois étages pour une superficie de 1 477 m². Son dôme principal, haut de 23 m, est soutenu par six piliers, tandis que le minaret mesure 41 m de haut.

Si jamais vous êtes de passage à Tokyo , n’oubliez pas de visiter cette mosquée. Qu’Allah préserver nos frères et sœurs au Japon et continuera de guider la population dans ce pays lointain.
*************************
Une Palestinienne aveugle, abattue d’une balle dans la tête par un soldat israelien

Cet été à Gaza, un soldat israélien s’était fait prendre en photo en train d’offrir à boire à une palestinienne. Ce 2 janvier 2015, Avichay Adraee, porte-parole de Tsahal, a publié cette photo sur Twitter en vantant l’humanité et l’empathie des soldats vis-à-vis des civils palestiniens.

C’est faux, elle a été tuée de sang froid

Selon le Centre d’informations palestiniennes, Qdeh, un journaliste d’Al-Aqsa TV, était présent sur les lieux lors du meurtre. Il a fait un reportage très précis sur cette Palestinienne vivant dans la partie orientale de la ville de Khan Younis. C’était une femme aveugle qui ne pensait pas se faire attaquer par Tsahal. Selon le journaliste :

« Un soldat israélien s’est approché de la vieille dame palestinienne tout en se faisant photographier par un autre soldat en train de lui donner de l’eau. Il l’a ensuite abattue d’une balle dans la tête, à un mètre de distance, la regardant se vider de son sang.”

Où se trouve cette humanité tant revendiquée ? La mort de plus de 2000 Palestiniens n’est rien d’autre qu’un crime contre cette Humanité, il est temps d’assumer.
************************
Manuel Valls fait des déclarations choc !

Ces derniers jours, le Premier ministre Manuel Valls s’est distingué par ses déclarations sur la situation sociale de la France avec des mots forts, aussi bien dans le ton que dans le sens. Ce vendredi, il a réaffirmé sa communication auprès de lycéens sur le sujet du terrorisme.

Ghetto et apartheid, voici deux sujets phares des discours de Manuel Valls depuis maintenant plus de dix ans. En effet, en 2005 lorsqu’il était encore maire d’Evry, ces termes avaient été utilisés suite aux émeutes afin de dénoncer une situation. En 2009, alors député-maire de la même ville, il s’était laissé aller avec la fameuse expression “les blancos” en parlant des Français caucasiens. Suite aux événements de ces derniers jours, et en tant que Premier ministre, il a de nouveau utilisé des termes forts pour évoquer la situation sociale en France. Selon lui, il y a actuellement “un apartheid territorial, social, ethnique” en France, des mots forts qui témoignent de la forme de communication voulue par Manuel Valls. Face à l’emploi de ces mots, nombreux sont les politiques qui se sont insurgés les jugeant trop forts, notamment de la part d’un Premier ministre.

“Vivre avec la menace terroriste”, cette dernière déclaration choc prononcée ce vendredi lors de sa rencontre avec des lycéens en Seine-et-Marne. Il a souhaité par cette phrase appuyer sur le fait que, selon lui, les Français de la tranche d’âge des lycéens doivent s’habituer à vivre avec la menace terroriste et vivre en conséquence. Il a également pointé du doigt que, dans sa conception des faits, il est important que les étudiants et les enseignants se rendent compte de la situation que traverse la France, et que la menace est toujours présente car tous les réseaux liés aux récents attentats n’ont pas été démantelés.

Il est clair que dans sa façon de communiquer lors d’événements importants, Manuel Valls choisit l’emploi de mots forts, de “phrases choc”. Le risque de ce type de communication est que l’on se focalise sur la forme et non sur le fond, et c’est bien le fond qui est attendu de nos représentants lorsque ce type de situation se produit.
*******************
Pour Lorànt Deutsch : «La nouvelle caricature de Muhammad est un outrage»

Dans une interview accordée à Nice-Matin, Lorànt Deutsch est revenu sur la dernière Une de Charlie Hebdo parue la semaine dernière: «C’est un nouvel outrage et, pour moi, un acte irresponsable au moment où l’on doit s’interroger sur le “vivre ensemble” appelé avec tant de force par la manifestation du 11 janvier dernier.»

Tout en rappelant la monstruosité des crimes» commis par les terroristes, il souligne que «La liberté d’expression est totale, dans le respect des lois de la République. Mais on devrait réfléchir au délit de blasphème, qui a été aboli. Je me sens insulté quand on s’en prend à ma religion. Ne confondons pas laïcité et anticléricalisme farouche. Vouloir opposer « croyants » et “pensants” comme si les premiers étaient des abrutis, cela me peine». a-t-il déclaré
*******************************
Enfants Palestiniens prisonniers dans des cages à l’extérieur en plein hiver

Le Comité Israélien contre la Torture vient de révéler un nouveau scandale, après la découverte d’enfants palestiniens gardés dans des enclos en plein air ou des cages, pendant l’hiver.

Ce Comité a publié un rapport prouvant que des enfants soupçonnés de délits mineurs ont été publiquement encagés à l’extérieur, avec des menaces régulières d’actes violents ou sexuels. Une pratique qui peut durer des mois !

Il faut préciser qu’il s’agit exclusivement d’enfants Palestiniens. En effet aucun enfant israélien n’est jamais soumis, comme le sont systématiquement les enfants Palestiniens, aux tribunaux militaires israéliens quelles ques soient les fautes qui leur sont reprochées et ce, sans aucune représentation juridique !

Le bureau du Défenseur Public a récemment publié des détails sur une visite particulièrement choquante de ses avocats dans une prison israélienne : « Lors de notre visite à Ramla, qui s’est tenue au cours d’une violente tempête qui a frappé l’Etat, les avocats ont rencontré des détenus qui ont témoigné de ce qu’au milieu de la nuit des dizaines de détenus ont été transférés dans les cages de fer à l’extérieur ». « Il s’avère que cette procédure, en vertu de laquelle les prisonniers attendaient à l’extérieur dans des cages, a duré plusieurs mois et a été confirmée par d’autres fonctionnaires. »

Leur rapport fait valoir : « La torture est un moyen d’attaquer les modes de fonctionnement psychologique et social fondamentaux d’un individu » tel que décrit dans le Protocole d’Istanbul. En outre, « la torture peut avoir un impact sur un enfant directement ou indirectement, soit en le torturant lui-même, soit en le rendant témoin de la torture et de la violence sur des parents ou d’autres membres de la famille proche « .

« La majorité des enfants palestiniens détenus sont accusés de jets de pierres et 74% rapportent à cette occasion avoir expérimenté la violence physique lors de l’arrestation, le transfert ou l’interrogatoire. »

Le Comité Israélien contre la Torture souligne qu’Israël est le seul pays à poursuivre systématiquement les enfants devant ses tribunaux militaires, et a ajouté qu ’« aucun enfant israélien n’entre jamais en contact avec le système judiciaire militaire ».
********************************

Laisser un commentaire