MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 02 Rabi al Thani

Insolite: Vidéo aérienne incroyable de la Sainte Mosquée du Prophète (pbsl) de Médine

Un drone a été autorise exceptionnellement à voler au dessus de la sainte mosquée du Prophète (pbsl) à Médine. Découvrez des images incroyable de la mosquée. Idéal pour se préparer pour une Omra!


*****************************************
Reconstruction de Gaza : le Japon a annoncé le versement de 100 millions de dollars

Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a promis mardi 20 janvier une aide de 100 millions de dollars pour la reconstruction de la bande de Gaza. La bande de Gaza est toujours victime d’un blocus économique illégitime de la part de l’entité sioniste. L’offensive israélienne de l’été dernier a tué près de 2 200 palestiniens.
********************************
Rapport 2015 d’Oxfam : les 1% possèdent 50% du monde

Lundi 19 janvier 2015, Oxfam a publié un rapport sur la répartition des richesses à travers le monde. Le constat est alarmant mais plutôt attendu. Globalement le monde est encore loin d’atteindre une justice sociale. Pire, ceux qui avaient déjà tout, en ont encore plus. Les riches deviennent encore plus riches. L’écart entre les plus riches et le reste de la population se creuse considérablement.
**************************************
Garches : un professeur de collège traite son élève de “sale djihadiste”

Au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, un professeur de sport du collège Henri Bergson a eu l’audace de qualifier son élève de 4ème Yazid, 13 ans, de “sale djihadiste”.

Le jeudi 8 janvier, le collégien participait à un match de badminton avec sa classe avant de quitter le terrain, contrarié par le comportement de son partenaire. Alors que son professeur lui demandera de regagner le terrain, l’insultera en prétextant que son élève s’est montré “odieux” à son égard, affirme l’académie de Versailles. Un choc pour le collégien qui n’a pu digérer ses paroles :

« Il m’a dit ‘sale jihadiste’, je ne pensais pas qu’un professeur dise cela un jour. Ça m’a choqué”, assure dans Bourdin Direct le collégien

Son père, Adil, a contacté ce mardi le 3216 afin de faire part de son indignation car non, cet enseignant n’a jusqu’à ce jour pas été sanctionné. La Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale affirme également qu’aucune sanction ne sera prise.

Les parents de Yazid n’en sont néanmoins pas à leur coup d’essai et comptent bien déposer plainte et a saisi le ministère de l’Education Nationale :

“Est-ce que l’école de la République, avec des profs comme cela en son sein, cherche à former des citoyens responsables ou des jeunes qui vont avoir la haine? Parce que là ils sont en train de lui mettre la haine à mon fils. Il ne comprend pas pourquoi l’enseignant n’a pas été sanctionné et moi non plus”

Alors que François Hollande affirmait ce mercredi que l’école doit être “un sanctuaire de la politesse” et que les enseignants doivent être “respectés”, il convent de souligner la réciprocité de ce respect.
***************************
Tirs sur des pêcheurs palestiniens

Le mardi 20 janvier 2015, les pêcheurs palestiniens ont, une nouvelle fois, été pris pour cibles. L’armée israélienne a déployé des bâtiments de combats au large des côtes de Gaza.

Des bateaux de combats portant pavillon israélien ont, une fois de plus, ouvert le feu sur des embarcations de pêche palestiniennes et ce, en violation des accords de cessez-le-feu après la quasi destruction de Gaza en été 2014.

La zone de pêche accordée aux Palestiniens s’étend sur une zone de 6 nautiques au large de Gaza, les pêcheurs se trouvaient à l’intérieur de la zone quand les bateaux de l’armée israélienne ont commencé à tirer.

La pêche est l’une des activités économiques les plus importantes de Gaza, elle permet non seulement de nourrir une partie de la population mais garantit aussi des revenus aux pêcheurs qui peuvent ainsi réinjecter dans l’économie locale. Le fait d’agresser les pêcheurs et les empêcher de sortir en mer est une attaque à double niveau : influer négativement sur l’économie de Gaza et limiter l’accès à la nourriture. Ce type d’action militaire, contre des populations civiles, sont de vrais crimes mais qui passent totalement inaperçus dans l’actualité du moment.

Cette situation dure depuis bien trop longtemps, et devient de plus en plus critique à la lecture des témoignages de toutes les ONG présentes sur place et des programmes de l’ONU. Malgré tout, les médias s’obstinent à ne pas aborder ces faits gravissimes, et occulter les agressions. On se demande, Quelles en sont les raisons?
*****************************
Plus de 2 tiers des sondés considèrent le média musulman comme “très utile”

Il y a près d’un mois, nous vous demandions votre avis vis-à-vis du média musulman, vous avez été près de 2 000 à répondre à ce sondage.

Au vu de l’actualité, les médias deviendraient presque un centre d’intérêt pour une majeure partie de la population… mais encore faut-il leur faire confiance. Du mensonge à la manipulation, le journalisme a perdu de sa noblesse car devenu une « arme » à la portée des politiciens et des grandes figures à travers le monde qui l’utilisent dans le but de propager la haine et de diviser les populations, afin de mieux régner. L’objectivité et la crédibilité sont alors remises en cause, la confiance se perd.

C’est alors que des médias « religieux » ont été créés, dont le média musulman. Nous vous interrogions sur votre considération vis-à-vis de ce dernier et vous avez été, au total, 1 681 à nous répondre.

Parmi vous, 71 % le qualifient de « très utile » et 8 % le considèrent comme « optionnel », pour le reste : 21 % le média musulman est « inutile ».

Le principal but de celui-ci est d’informer mais également d’éclaircir la communauté islamique de France ainsi que de mettre au grand jour l’islamophobie maladive qui règne dans ce pays, de continuer là où les médias occidentaux s’arrêtent et de mettre en avant ce que taisent ces derniers.
**************************************
France : il voulait « tuer un musulman pour venger les victimes de Charlie hebdo »

Un homme de 34 ans a été arrêté vendredi dernier vers 8 heure du matin par les policiers alors qu’il se rendait à la mosquée d’Empalot à Toulouse pour «tuer un musulman pour venger les victimes de Charlie hebdo».

De source policière, l’homme en état d’ébriété a été pris d’une crise d’hystérie à son domicile et a manifesté son intention de se rendre armé à la mosquée d’Empalot. Sa colocataire lui a suggéré de prendre un taxi, puis elle a appelé la police dès qu’il a eu le dos tourné. Les policiers ont pu l’interpeller, un couteau de cuisine à la main, dans le taxi avant même qu’il commette un quelconque méfait.

L’homme a été relaxé hier pour les menaces de mort, faute de réitération. Il a écopé de 8 mois de prison avec sursis mise à l’épreuve pour port d’arme et usage et détention de cocaïne.
*******************************************************
La France en guerre contre l’islam, Le CCIF et SOS Racisme portent plainte

La vidéo d’Aymeric Chauprade prétendant livrer une analyse sur les attentats de Paris ont fait bondir le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

L’organisation a annoncé, mardi 20 janvier, sa décision de saisir le parquet des propos de l’eurodéputé FN « qui caractérisent clairement le délit de provocation publique à la discrimination, la haine et la violence envers les musulmans ». Cette annonce intervient le jour où Marion-Maréchal Le Pen a relayé la vidéo sur son compte Twitter.

SOS Racisme a également fait part, mercredi 21 janvier, de son intention de poursuivre Aymeric Chauprade pour sa « vidéo de la honte » dans laquelle sont tenus « des propos appelant clairement à la haine et à la violence contre une partie de la communauté nationale à raison de sa religion ».

« Ils montrent si besoin était que le Front National reste indéfectiblement un parti d’extrême droite, attisant la haine alors que la France a montré dimanche 11 janvier qu’elle aspirait plus que jamais à la fraternité », a affirmé Dominique Sopo, président de SOS Racisme, dans un communiqué.

« Nous ne sommes pas dupes du jeu de rôles de la famille Le Pen, la fille condamnant la vidéo et la nièce la diffusant largement sur les réseaux sociaux. En conséquence SOS Racisme, va saisir Google et YouTube, diffuseurs de cette vidéo infâme et leur demander d’en faire cesser sans délai la diffusion », déclare l’organisation. Quant à Aymeric Chauprade, SOS Racisme a déclaré qu’elle lançait une procédure permettant la levée de son immunité de parlementaire européen afin qu’il puisse faire l’objet de poursuites.

Laisser un commentaire