MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


« Muhammad »: un projet cinématographique en cours qui fait débat

Prévu pour 2015, la sortie du premier volet d’une trilogie sur la vie du Prophète Muhammad (salaLLahou alayi wa sallam) fait déjà couler beaucoup d’encre. La super production iranienne dont le budget dépasse les 28 millions d’euros est réalisé par le cinéaste oscarisé (Ours d’Or, Berlin 1999), Majid Majidi. L’œuvre ambitionne de diffuser par le son et l’image la juste compréhension de l’Islam.

Dans ce but, le cinéaste s’est entouré d’une équipe* aguerrie et professionnelle dont les noms sont connus pour avoir collaboré à des projets cinématographiques d’envergure. Le budget conséquent se justifie par la volonté de décrire le plus fidèlement possible les débuts de la vie de Muhammad  (salaLLahou alayi wa sallam), notamment par la reconstitution minutieuse de la Mecque.

Cependant, l’extrême réserve du réalisateur sur les modalités de représentation des personnages du film pose un certain nombre d’interrogations légitimes et contribue à alimenter la controverse. Les opposants dénoncent le caractère blasphématoire d’une possible représentation et un « buzz » malsain instrumentalisé de toute pièce pour préparer la sortie en salle. Ils réclament avant même la parution de la moindre image, son interdiction.

Dans une entrevue accordée au site web Iranian Film Daily, Majid Majidi dévoile ses intentions et l’objectif de son projet: « ce film ne contient pas de controverses et pas de différences de points de vue entre les chiites et sunnites ». Afin d’apaiser la polémique, il ajoute « le visage de l’envoyé d’Allah n’est pas représenté dans mon film» puisque cela est contraire aux principes islamiques.

Il poursuit et souligne, sa volonté est «d’ouvrir les yeux sur ce que dit l’Islam», c’est un message universel à partager avec l’Occident à la condition de cesser de présenter cette religion de manière péjorative et faussée. C’est une invitation au dialogue mais aussi une ambition affichée par le réalisateur persan de faire rayonner son pays sur la scène internationale artistique et culturelle.

Au delà des querelles politiques, Majidi consent qu’il ne peut résumer la grandeur de l’Islam à un film mais espère « avoir fait au mieux » pour diffuser un message de paix.

« Muhammad », cette première partie commence bien avant la Révélation, à l’adolescence du prophète, et par le procédé des « flashbacks » sont dévoilés des moments importants de son enfance.

La dernière référence audiovisuelle en date reste le «Messager» de Moustapha Akkad sorti en 1976 dont le principe de la caméra subjective donna toute sa quintessence et préserva la sacralité des personnages. Un film de consensus qui a marqué plusieurs générations dans le monde musulman.

« Muhammad » en post production.
Réalisateur / Scénariste:Majid Majidi; Producteur: Muhammad Mehdi Heidarian; Compositeur: AR Rahman Directeur de la photographie: Vittorio Storaro; Production Designer: Miljen Kreka Kljakov

Laisser un commentaire