MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


PALESTINE: Un ministre palestinien tué par Israël

Le ministre palestinien Ziad Abou Ein de l’Autorité Palestinienne, est décédé ce matin mercredi 10 Décembre 2014 après avoir été frappé et bousculé par des soldats israéliens lors d’une manifestation en Cisjordanie à Toumous Aya.

Le ministre palestinien qui était en charge du dossier de la colonisation a été frappé au torse par des soldats alors qu’il participait à une marche de protestations pacifiques contre la colonisation dans le village de Turmus Ayya, près de Ramallah. Plus de 100 personnes s’étaient réunies près des champs d’oliviers de Turmus Ayya pour protester contre l’implantation d’une colonie sur ces terres et, pour planter des oliviers de la paix.

Agé de 55 ans, le ministre a été attaqué par les forces israéliennes par des gaz lacrymogène. Il fut emmené sous les caméras présentes sur place en ambulance vers l’hôpital de Ramallah. C’est de l’hôpital de Ramallah que le docteur Ahmed Bitawi a déclaré quelques temps après l’admission du ministre que : « [Ziad Abou Ein] est devenu martyr après avoir été frappé au torse ».

Selon un photographe de Reuters, Abou Ein a été frappé par un coup de poing au torse lors d’une altercation avec deux des soldats. Une vidéo montre le ministre évacué avant de décéder quelques instants plus tard.

Dans la foulée Mahmoud Abbas, président de l’autorité palestinienne, a déclaré que cette mort est « un acte barbare qui ne peut être accepté ou mis sous silence ». Trois jours de deuil national ont été annoncés et une enquête sera lancée pour désigner les coupables de ce meurtre.

Encore une fois, Israël démontre son barbarisme et son non-respect du droit fondamental de manifester. Un porte-parole de l’armée israélienne a annoncé qu’ils se pencheraient sur cet accident.

Abou Ein, père de quatre enfants, a précédemment occupé le poste de sous-ministre des affaires des prisonniers. Il a été condamné à la prison à vie par Israël en 1982, mais a été libéré dans un échange de prisonniers en 1985.

Mort alors qu’il tentait de protéger la terre de ses ancêtres, le ministre palestinien a fait preuve de beaucoup de courage.

Qu’Allah accepte son martyr pour la juste cause d’Allah. Qu’Allah accorde la patience et le courage à sa famille.  N’oublions pas dans nos invocations l’ensemble du peuple palestinien qui subit l’oppression israélienne. Qu’Allah leur vienne aide et leur apporte la liberté très rapidement. 

Laisser un commentaire