MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Laïcité sélective : le maire impose le porc à la cantine et appelle les enfants à aller à l’église

Au nom de la laïcité, le maire de cette commune de la Sarthe a décidé de ne plus proposer de repas alternatif aux enfants qui ne mangent pas de porc.

Du cochon sinon rien. L’initiative d’un maire de la Sarthe suscite la polémique. A partir du 1er janvier prochain, dans la petite commune de Sargé-lès-Le Mans, les enfants qui ne mangent pas de porc à la cantine, n’auront pas de choix alternatif. Il n’y aura aucun plat de substitution. Pour justifier sa décision, le maire met en avant la laïcité.

« Un principe de neutralité républicaine ». Selon Marcel Mortreau, cette mesure vise simplement à respecter un principe de neutralité républicaine. « Le maire n’est pas tenu d’offrir des repas répondant aux exigences religieuses. C’est le principe de la laïcité », commente-t-il au micro d’Europe 1.

La municipalité évoque également une raison organisationnelle. Durant l’été, la ville a changé de prestataire et le nouveau fournisseur des repas a protesté contre la préparation d’un deuxième repas, estimant que cela représentait une charge de travail supplémentaire. Le maire est donc allé dans ce sens, même si l’élaboration d’un deuxième repas ne coûte pas plus cher, rapporte France Bleu.

Le maire applique une laïcité à géométrie variable

Ce n’est pas la première fois que le maire, d’obédience “divers-droite”, fait parler de lui. Le 11 novembre dernier,  Marcel Mortreau avait déjà créé la polémique en appelant les enfants à aller à l’église pour rendre hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale.

Le maire applique une laïcité à géométrie variable qui consiste à interdire ce qui relève d’une religion sauf lorsqu’il s’agit de la sienne. Cette forme de laïcité est actuellement très en vogue chez de nombreux politiciens français.

Laisser un commentaire