MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Palestine: Achetons des terres palestiniennes!

Et si l’on achetait des terres palestiniennes ! C’est l’initiative qu’un entrepreneur palestinien, Khaled Al Sabawi a lancé il y a quelques années en créant son entreprise Tabo.

Tout d’abord TABO vient du terme ottoman qui signifie  « titre de propriété ». L’idée d’acheter des terres en Palestine vient de son père, refugié palestinien au Canada, qui rêvait d’acheter un morceau de terre en Palestine pour qu’il ne tombe pas entre les mains de colons. Un rêve que la plupart des cinq millions de réfugiés palestiniens jugent impossible.

L’entreprise Tabo invite les acheteurs potentiels à Al Quods, en Cisjordanie et à l’étranger à se lancer dans une visite virtuelle de chaque parcelle de terrain enregistrée dans la région. Les parcelles sont vendues à des prix allant de 13,000$ à  80,000 $ et peuvent être payé sur une période de trois ans.

Aujourd’hui nombre de palestiniens sont expropriés par les autorités israéliennes en l’absence de titre de propriété perdu pendant la guerre ou inexistant pendant la période Ottomane. Tabo se donne la mission d’accompagner les propriétaires pour enregistrer leur terre et la vendre si besoin est à d’autres musulmans.

La situation précaire des palestiniens est connu de tous et a poussé parfois dans le passé des palestiniens ou des dignitaires de la région à vendre leur terre au plus offrant et notamment à des juifs.

Aujourd’hui ceci est passible de peine de mort par l’autorité palestinienne. La reconquête de la Palestine passe donc aussi par la générosité et l’entraide de la Ouma. Tout comme le fond national juif a favorisé l’achat de terre en Palestine par des Juifs du monde entier, Tabo essaye à son niveau de réparer les erreurs du passé et garantir l’intégrité et la souveraineté de l’Etat de Palestine.

Ouvert uniquement pour le moment aux Palestiniens de l’étranger, Khaled Sabawi espère ouvrir l’achat à tous les musulmans du monde pour offrir une sécurité supplémentaire à la terre sainte. Ce refugié palestinien habite aujourd’hui à Ramallah et a permis de vendre et protéger plusieurs dizaines de parcelles de terre palestinienne.

Il a fait récemment la couverture de Forbes Middle East pour son dynamisme et son courage de développer une économie en Palestine.

Khaled Sabawi a été également récompense ce mois-ci par l’University of Waterloo’s Faculty of Engineering Canada pour ses réalisations exceptionnelles en tant qu’entrepreneur à la fois dans les énergies renouvelables et le développement immobilier en Palestine.

Cette initiative nous rappelle cette vidéo d’une émission de « Caméra cachée » tournée dans la bande de Gaza par deux jeunes Palestiniens grimés en Israéliens, qui tentent d’acheter ses terres à un vieux Palestinien dont le déterminisme et le courage ne sont plus à prouver quand il leur répond:

« Ici c’est ma terre, celle de mes origines et ce sera celle de mes enfants et de mes petits enfants !”

[VIDEO] Caméra cachée Gaza : la réaction d’un Palestinien quand deux israéliens essaient de racheter sa terre

Passons aux actes et sauvons la Palestine en protégeant ses terres saintes!

Laisser un commentaire