MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


L’Islam au Pays du Soleil Levant

Le Japon est par ses caractéristiques géographiques et culturelles resté longtemps replié sur lui-même et s’est progressivement ouvert au monde grâce aux échanges commerciaux maritimes avec la Chine, l’empire ottoman et le Moyen Orient. Malgré son insularité et sa position éloignée de la péninsule arabique, la connaissance du Prophète Muhammad (salaLlahou alayi wa sallam) remonte au VIIIeme siècle.

Ce n’est qu’à partir du 19eme siècle que la présence musulmane se fixe en terre nippone. Si en 1970 l’on ne compte que deux mosquées, aujourd’hui elles s’élèvent à plus de 200 dans tout le pays ce qui démontre l’accroissement de la communauté musulmane.

L’imam Mohsen Bayoumy, 55 ans , est une figure emblématique de ce renouveau islamique au Japon. Originaire d’Égypte, diplômé de l’université Al-Azhar du Caire, il se voit confier la direction du centre de culte de Kobé en 2000. Depuis 2010, il officie à Ibaraki (région d’Osaka).

Mohsen Bayoumy est le témoin de l’implantation et de l’émergence de la communauté musulmane japonaise. Peu nombreuse au début du 19eme siècle, elle s’accélère à partir des années 1980 et atteint une fourchette comprise entre 80 000 à 12 0000 selon les estimations démographiques récentes. Les convertis sont évalués à 10% de cet ensemble.

Une grande partie de ces musulmans sont des descendants des Tatars de Russie, de migrants et commerçants indiens, malais, indonésiens et pakistanais.

L’imam Bayoumy s’emploie au sein de sa mosquée à promouvoir les valeurs d’ouverture et de respect mutuel : « Allah nous ordonne d’avoir de bonnes relations avec les familles et les voisins» .

En plus d’organiser des cours du soir pour la compréhension et l’application des préceptes de l’Islam, il est également impliqué dans la question des produits halals.

En définitif, Mohsen Bayoumy œuvre à construire des ponts entre le Japon et l’islam, ajoutant: « la déférence est la chose la plus importante pour la compréhension mutuelle, » elle est le ciment de la vie en société.

Crédit Photo : intérieur de la mosquée de Tokyo

Laisser un commentaire