MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Profanations à Notre-Dame-de-Lorette : abandon des poursuites requises

Les deux hommes accusés d’avoir profané en 2008 les tombes musulmanes du cimetière militaire de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais) ne seront pas poursuivis. C’est du moins ce qu’a requis le procureur à leur encontre, alors que les deux prévenus comparaissaient jeudi 4 décembre devant le tribunal correctionnel d’Arras.

Les deux auteurs présumés, qui ont toujours nié les faits qui leur étaient reprochés, ont continué de clamer leur innocence pendant le procès. Ils ont assuré à l’ouverture de l’audience « ne plus avoir d’idées néonazies ». Il a été avéré qu’ils étaient sur place, par l’étude des bornes téléphonique et de l’aveu même des deux prévenus puisqu’ils ont affirmé avoir passé la soirée du 5 avril 2008 à boire avec des amis à quelques kilomètres du cimetière. Ils ont déclaré s’y être à un moment mais ont constaté que les tombes étaient déjà profanées.

Aucun élément matériel ne prouve qu’ils soient les auteurs des faits. Les analyses ADN réalisées sur les objets trouvés sur place ne correspondent pas aux deux prévenus. « A l’examen de ces éléments, je ne peux pas déterminer la présence de l’un ou de l’autre prévenu sur les lieux au moment des faits », a déclaré le procureur Hugues Weremme. Il a toutefois souligné qu’« il n’a pas été établi formellement qu’ils étaient présents à un autre endroit au moment considéré ».

Laisser un commentaire