MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


L’homoparentalité, une calamité pour la psychologie des enfants

L’homoparentalité aurait des effets néfastes sur la psychologie des enfants! Non, ce n’est pas nous, pauvres rédacteurs, qui nous nous autoproclamons psychologues et qui l’affirmons, mais bien une étude américaine. Et pourtant, les Français n’ont pas eu d’écho à ce propos…

La santé mentale des enfants des couples homosexuels en danger ? 

C’est ce qu’a démontré, dans son étude, le sociologue américain, Mark Regnerus, en menant une enquête sur pas moins de 2988 personnes.

Cette étude comparative a, d’une part, démontré que les enfants élevés dans leurs familles biologiques ont, non seulement, un meilleur niveau d’études, mais aussi, une meilleure santé mentale et physique. Aussi, ils consommeraient moins de drogue, se tiendraient plus éloignés des activités criminelles et se considèreraient plus heureux que les enfants élevés par un couple homosexuel.

A contrario, les fruits de la recherche du sociologue apportent un constat moins favorble pour les enfants issus de familles homoparentales, et en particulier de couples lesbiens. Effectivement, ceux-ci seraient bien plus sujet aux dépressions, auraient plus de problèmes physiques, consommeraient plus de marijuana et auraient plus de chance d’être au chômage (69% des enfants issus de familles homoparentales vivent des prestations sociales contre 17% pour les enfants de couples hétéros). De sucroît, les enfants de couple lesbiens seraient en moyenne dix fois plus victimes d’attouchements sexuels que dans les familles « hétéro-parentales » (23% contre 2% de moyenne).

Une étude censurée en France

Bien que cette étude ait provoqué un tollé au sein du lobby gay qui s’est dit choqué par cette étude et l’a dénoncée avec ferveur, les résultats de celle-ci ont, pourtant, fait l’objet d’un article dans le journal américain Social Science Research, intitulé  How different are the adult children of parents who have same-sex relationships? Findings from the New Family Structures Study (A quel point les enfants devenus adultes de parents ayant eu une relation homosexuelle sont-ils différents ? Résultats de l’Étude sur les nouvelles structures familiales), et ont été relayés par le site d’informations Slate.

Du côté de la France, silence radio complet quant à cette étude. Effectivement, une censure a été effectuée. Aucun média, qu’il s’agisse de la presse, de la radio, ou des chaînes télévisées, n’en a fait mention.Drôle d’idée puisqu’en France l’homoparentalité ne fait pas l’unanimité.

Le gouvernement ayant légaliser le mariage homosexuel tenterait-il d’étouffer l’affaire pour ne pas perdre en crédibilité encore une fois, aussi peu lui en reste-t-il, avec un énième débat qui conduirait la gauche tout droit vers la porte de sortie à l’élection présidentielle de 2017 ?

Laisser un commentaire