MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Aïd al Adha : des kermesses au sentiment d’appartenance de l’enfant

A l’approche de l’Aïd al Adha 2014 – 1435, les mosquées et associations musulmanes prévoient d’organiser des fêtes et kermesses pour les enfants. Ces événements ont pris une telle importance dans le cœur de nos petits qu’ils relèvent désormais d’une habitude annuelle.

Créer le sentiment d’appartenance pour apprendre à se construire

La participation à ce genre d’événements relatifs aux fêtes religieuses permet aux enfants de développer un sentiment d’appartenance ou du moins, de le renforcer. En Sciences de l’éducation, le concept de sentiment d’appartenance est défini comme suit : « c’est ce que ressent un individu concernant son appartenance à un groupe, à une organisation ou à une institution. Le fait de se sentir bien ou chez soi à l’école, le fait de se sentir utile au groupe et solidaire des autres constituent des indicateurs du sentiment d’appartenance d’une personne ». (L.-P. Boucher et J. Morose, 1990). Ce sentiment est donc l’attachement que l’on ressent pour un groupe si bien que nous nous y sentons à l’aise.

La présence d’un enfant aux événements religieux et sa rencontre avec des enfants de même confession est une manière de créer ce sentiment d’appartenance. Dans le cas présent, cette appartenance se décline en deux facettes : l’appartenance au groupe de pairs donc des enfants de même tranche d’âge mais également l’appartenance à une communauté religieuse qui transmet valeurs et rituels.

L’importance de ces rassemblements d’enfants musulmans prend toute son importance lorsque l’on considère l’effet positif que cela aura sur la pratique religieuse. En effet, le fait de baigner dans un univers social porteur de valeurs religieuses va ancrer dans l’esprit de l’enfant les caractéristiques morales de ce groupe : partage, respect, fraternité, etc. En d’autres termes, « plus un individu a un fort sentiment d’appartenance à un groupe, plus il a tendance à adopter les valeurs, les normes et les règles de conduite de ce groupe ». L’enfant étant un être en constante construction physique, psychologique et sociale, l’appartenance à un groupe social et religieux a donc des effets directs sur sa personnalité, son comportement et ses idées.

Ainsi, lorsque l’enfant se retrouve au cœur d’événements ludiques à connotation religieuse telles que les kermesses organisées lors de l’Aïd, il se rapproche des normes et valeurs véhiculées par cette communauté. Le sentiment d’appartenance à un groupe religieux permet à l’enfant de se construire psychologiquement, avec des repères moraux et sociaux de même qu’il lui permet d’évoluer dans un univers équilibré, avec des pairs de même âge et de même confession.

Les kermesses à travers la France

Les kermesses à l’occasion de l’Aïd sont le plus souvent organisées par des mosquées, en collaboration avec des associations musulmanes. Parmi elles, nous pouvons citer la Mosquée Othmane à Villeurbanne (dans l’agglomération lyonnaise) qui chaque année, propose d’accueillir les enfants au sein d’un gymnase : jeux divers, ateliers créatifs, goûter… rien n’est laissé au dépourvu pour nos petits musulmans.

Bien sûr, précisons que ces kermesses ne doivent pas constituer un élément de tentation et ne doivent pas non plus laisser court aux péchés entre autres telles que la mixité ou la médisance.

Et votre mosquée prévoit-elle une kermesse à l’occasion de l’Aïd al Adha ? Participons ensemble au recensement des kermesses à travers la France en postant en commentaire lieu, date et horaire des kermesses prévues en ce jour de fête inchaAllah.

Laisser un commentaire