MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Le lord Christopher Monckton demande un projet de loi pour interdire certains passages du Coran

Le lord Christopher Monckton, personnalité politique britannique, a fait récemment une proposition consternante. Selon lui, un projet de loi doit être présenté devant le Congrès américain pour « identifier tous les passages dans le Coran, qu’ils soient isolés ou non, qui constituent une incitation au meurtre ».

Cet ancien conseiller politique du Premier ministre Margareth Thatcher, aujourd’hui journaliste, a appelé dans une tribune du site d’information The World Net Daily à interdire certains passages du Coran. Il souhaite notamment rendre illégale leur lecture orale. Selon lui, « presque tous les actes de terrorisme perpétrés à travers le monde dans le dernier quart de siècle, ont été réalisés par les musulmans, au nom d’Allah ». Il ajoute que toute personne qui lirait à haute voix en public ces passages serait passible de poursuite judiciaire, et d’une peine de prison.

Sans scrupule, Christopher Monckton se permet de laisser au bon vouloir d’hommes politiques l’interprétation et l’interdiction de passages du Coran. Il accuse également le Coran d’être responsable d’entreprises terroristes, et il omet aussi une bonne partie de l’histoire sur les auteurs de certains actes terroristes : extrême-droite, divers groupuscules et mouvances aux revendications identitaires, religieuses ou politiques, et même certains Etats à travers le monde.

Laisser un commentaire