MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Hayange : le maire FN s’en prend à une boucherie halal

Après avoir fait parler de lui maintes fois, notamment pour avoir fait repeindre un wagon minier avec les couleurs tricolores du drapeau français en juillet dernier, le maire FN d’Hayange, Fabien Engelmann, s’en prend à une boucherie Halal. Ne supportant plus que ce commerce tenu par un musulman soit ouvert le dimanche et qu’il attire des clients, il a demandé la fermeture immédiate du lieu.

D’après France TV info, le maire a adressé un courrier à la boucherie Larabi en juin dernier, lui ordonnant de fermer le dimanche. En effet, Fabien Engelmann écrit que la police « a constaté l’ouverture de [la] boucherie le dimanche 25 mai à 15h ». Le maire FN, déterminé à faire fermer la boucherie le dimanche affirme : « Je vous rappelle qu’en Alsace-Moselle, l’article 146 de la loi du 26 juillet 1900 est toujours en vigueur. L’ouverture des magasins le dimanche est interdite ».

Fabien Engelmann demande à ce que la boucherie Larabi soit fermée le dimanche, menaçant le boucher de lui dresser un procès-verbal qui sera « adressé au Tribunal de police pour poursuites ». Le boucher affirme de son côté que son commerce n’a jamais été ouvert à la clientèle le dimanche après-midi, chose que son avocat a clairement souligné.

Finalement, Fabien Engelmann a déclaré que la boucherie sera ouverte dimanche matin, pour une durée maximale de cinq heures. Une décision qui laisse visiblement un arrière goût d’amertume puisque le maire FN a confié à France TV info : « Je suis contre l’abattage rituel. […] Il y a des commerces qui n’ont pas à rester ouverts le dimanche ». Le problème de Fabien Engelmann s’étend donc bien au delà de la simple ouverture d’une boucherie halal le dimanche.

En effet, rappelons que Fabien Engelmann qualifie l’Islam de  »dogme mahométan très offensif, dangereux pour la démocratie, pour les droits des femmes et pour nos libertés individuelles ». Dimanche dernier, le maire FN a d’ailleurs organisé une « fête du cochon », sans doute une énième tentative de provocation adressée à la communauté musulmane. A l’occasion de sa « fête du cochon », il a surnommé tendrement (et justement) le cochon « notre ami ». N’est-il pas un proverbe portugais qui dit : « Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es » ?

Laisser un commentaire