MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Tunisie : exclue de la piscine de l’hôtel à cause de son burkini

Nous vous rapportions récemment le cas de plusieurs femmes au Maroc, exclues de piscines privées sous prétexte du port du burkini. La tendance semble générale dans les pays touristiques du Maghreb, où il n’est pas bon de « choquer » le touriste moyen.

Le témoignage suivant nous vient d’une lectrice, I., d’origine tunisienne, qui nous rapporte l’humiliation qu’elle a vécu dans un hôtel à Hammamet, en Tunisie.

« Mon mari et moi avons décidé de passer quelques jours à Hammamet, en Tunisie, dans un hôtel nommé « Sentido Aziza Beach Hôtel ». C’est là-bas que j’ai reçu l’une des plus grandes claques qu’une femme voilée peut recevoir au cours de sa vie. » affirme la jeune femme, encore sous le choc.

« En effet, alors que nous étions dans la piscine de l’hôtel, j’ai été interpellée par le maître nageur qui nous explique alors que le port du burkini est interdit dans la piscine. Nous nous sommes donc rendus à la réception qui a immédiatement cité la question « d’hygiène » ».

Mais la blague ne s’arrête pas là. La réception explique ensuite à I. et son mari que celle-ci peut par contre se baigner dans la piscine couverte de l’hôtel, peu fréquentée par les touristes surtout en plein été. Il n’est ici plus question d’hygiène, mais d’image.

La jeune femme est écœurée d’avoir vécu cette scène dans son propre pays d’origine, et pense aux employés de cet hôtel qui ont « certainement dans leur famille une femme voilée ». Citoyenne suisse, elle affirme qu’elle n’avait jusqu’ici « jamais vécu ça ».

La Tunisie dans son processus post-révolution va-t-elle encore longtemps accepter que ses propres citoyens musulmans soient discriminés par complaisance envers certains touristes, source importante de revenus pour le pays ?

Laisser un commentaire