MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Consommation d’alcool : le Maghreb mauvais élève ou exemple à suivre ?

La chambre nationale des producteurs et distributeurs de boissons alcooliques affiliée à l’UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat) a annoncé que la Tunisie se plaçait au 5ème rang mondial des consommateurs d’alcool, avec 500’000 bouteilles par jour et 2 millions de buveurs.

Divers médias ont rapporté l’information, en omettant de préciser l’impact touristique dans les chiffres en question. En effet, si la Tunisie compte plus de 10 millions d’habitants, elle accueille également chaque année plusieurs millions de touristes. En 2008, le pays avait accueilli un peu plus de 7 millions de visiteurs, se fixant un objectif de 10 millions d’ici 2014. Le pourcentage de touristes dans ces « 2 millions de buveurs » reste donc inconnu.

Par ailleurs, la chambre nationale des producteurs et distributeurs de boissons alcooliques prévoit une hausse fulgurante de la consommation en été, haute période touristique, preuve qu’il faille se pencher sur ces statistiques avec prudence.

Paradoxalement, l’OMS a publié fin août un rapport qui désigne l’Algérie comme le deuxième pays consommateur d’alcool au Maghreb, après la Tunisie et avant le Maroc. La consommation d’alcool au Maghreb, de manière générale, serait en légère augmentation.

Une fois encore, les faits sont à nuancer. Sur l’ensemble de la planète, la consommation moyenne d’alcool au Maghreb varie entre 0,1 et 1,4 litre par habitant alors qu’en Europe de l’Est, elle frôle les 18 litres par habitant. En notant le fait que la moyenne mondiale se situerait à 6,2 litre, l’Afrique du nord reste un modèle de sobriété.

Entre tourisme, production et revente, des solutions sont nécessaires face à ce fléau qu’est l’alcool.

Laisser un commentaire